TVNC : Normandie, d'actions et d'infos




Inscription à la newsletter


Publicité

Guillaume le Conquérant

Gilles Pivard a dessiné la vie du Conquérant, façon "Tapisserie de Bayeux".


Un site à découvrir : "Telle une tapisserie ", une vidéo et le tout qui mériterait un livre illustré pour les jeunes et les moins jeunes !
Une belle réalisation de Gilles Pivard.







Partager ce site

Lisieux, Pont-Audemer, Alençon et Dieppe bénéficieront de la déconcentration des services de la DGFIP

Mardi 24 Mars 2020

Normandie Challenge. Les chroniques de Paul Astolfi.


Lisieux (14), Pont-Audemer (27), Alençon (61) et Dieppe (76) bénéficieront en 2021 de la déconcentration des services de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP)

 

Un  appel à candidatures avait été lancé le 17 octobre 2019 auprès des collectivités locales qui souhaitent accueillir des services de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) actuellement situés en Île-de-France et dans les grandes métropoles. 408 collectivités, présentes dans 84 départements et représentatives de nos territoires, ont répondu à cet appel.

L’examen des dossiers de candidatures a été confié à un comité interministériel. Les critères portaient à la fois sur la situation sociale et économique du territoire, son attractivité, la qualité des solutions immobilières proposées et enfin les conditions d'accueil des agents des finances publiques. Le comité de sélection a également examiné ces candidatures en prenant en compte l'équilibre du territoire et les effectifs de la DGFiP.
Aux termes de la dernière réunion du comité le 29 janvier, une première liste de 50 collectivités qui présentent toutes les caractéristiques recherchées pour accueillir des services de la DGFIP a été retenue. D’autres communes seront sélectionnées au printemps 2020 pour une seconde vague de déconcentration. Quatre villes normandes ont été retenues, 
Lisieux (14), Pont-Audemer (27), Alençon (61) et Dieppe (76).
Les opérations de localisation en région commenceront dès 2021. Les services administratifs concernés seront en charge de missions de gestion. La nature exacte des services concernés de la DGFIP, leur dimensionnement, ainsi que le calendrier détaillé des opérations seront précisés dans un second temps.
Dans cette première liste de 50 villes, on notera l’absence du Département de la Manche. Mais « une hirondelle ne faisant pas le printemps », cette annonce ne donnant pas le dimensionnement et la fonctionnalité précise de ces services, bien malin qui pourra évaluer si ces implantations vont répondre aux besoins formulés par les villes candidates normandes, si la Normandie sera bien servie et si cette nouvelle organisation, vue de Paris avec les ministères concernés et les syndicats des personnels des Finances, compensera les services supprimés en nombre et sera en mesure de répondre aux besoins des habitants en zones rurales.  

 

Paul Astolfi



Lisieux, Pont-Audemer, Alençon et Dieppe bénéficieront de la déconcentration des services de la DGFIP
La Rédaction