Menu


 



Inscription à la newsletter








Partager ce site

Les indifférences de ce bon Nicolas…

Jeudi 17 Mai 2018

Communiqué du Réseau citoyen du Cercle Normand de l'Opinion


Les barrages de Vézins et de la Roche qui boit sont des chefs-d’oeuvre de l’ingénieur Caquot et, à ce titre, un grand moment de l’architecture industrielle… "Et alors ?", dit notre bon Nicolas…

Les barrages du Sud-Manche produisent l’électricité d’une ville comme Avranches. C’est une énergie renouvelable et la France peine à atteindre le quota d’énergies renouvelables qu’elle s’est fixé : Nicolas n’en a cure…

Les plans d’eau de ces barrages ont favorisé une activité touristique prisée par les habitants du coin : "Bof !", pense Nicolas, méprisant ces loisirs, vulgaires sans doute…

Les retenues d’eau des barrages de la Sélune constituent le plus important réservoir d’eau douce de tout l’Ouest. Il peut servir si, à cause du réchauffement climatique, des périodes de sécheresse sont à craindre : voilà qui importe peu à Nicolas, ce grand anticipateur…

Les pressions des pêcheurs sportifs voulant revoir des saumons dans la Sélune, qu’ils ne fréquentent plus depuis sept décennies, ne gênent pas Nicolas, ce grand pourfendeur des lobbies…

La destruction des barrages du Sud-Manche ravive les craintes des inondations – celle de cet hiver est un rappel opportun – et des communes comme Ducey y voient le retour des menaces qu’elles croyaient exorcisées depuis la réalisation de ces équipements. Cela ne trouble en rien Nicolas…

L’arasement des barrages et la renaturation de la vallée ne sont que partiellement financés : l’Agence de l’Eau Seine-Normandie y contribuera… et les m³ d’eau consommés coûteront plus cher. Pour le reste (?), les Normands paieront par leurs impôts locaux. Quant à Nicolas, peu lui chaut de ces considérations sordides…

La baie du Mont-Saint-Michel va recevoir son content de pollutions agraires jusqu’alors retenues par les barrages. Voilà qui ravira sans doute les mytiliculteurs de la baie. Ce n’est pas le problème de Nicolas…

Les barrages du Sud – Manche ont survécu aux destructions des occupants et aux bombardements libérateurs des Alliés, Nicolas pourra signer de son nom leur anéantissement…

Brécey, le 15 mai 2018
C.N.O.

 

Monsieur le Ministre, pendant ce temps, vaque à ses occupations ministérielles et médiatiques. Bonnes vacances, Monsieur Hulot !


La Rédaction