Inscription à la newsletter








Partager ce site

Faut-il sacrifier le Transmanche à Dieppe pour financer les M.N.A. ?

Mardi 11 Décembre 2018

Communiqué du Réseau citoyen du Cercle Normand de l'Opinion


Le Conseil départemental de la Seine-Maritime a délibéré le lundi 10 décembre à propos de deux sujets d’actualité, apparemment sans aucun rapport entre eux, mais qui peuvent légitimement susciter quelques interrogations…

 

UNE MISSION D’INFORMATION ET D’ÉVALUATION SUR LA GESTION DE L’ACCUEIL DES M.N.A.

 

Les Élus socialistes s’agitent beaucoup à ce sujet. Ils ont demandé et obtenu qu’une mission d’information et d’évaluation soit réunie pour examiner les conditions d’accueil des M.N.A. (Utiliser un sigle est un signe de la banalité de l’objet ou du sujet que l’on désigne. M.N.A., ce sont les MINEURS NON ACCOMPAGNES, c’est-à-dire des migrants, souvent sans papiers – il faut deviner leur âge – qui, parce qu’ils se prétendent mineurs, doivent être pris en charge par l’A.S.E. - AIDE SOCIALE A L’ENFANCE – que la loi fait obligation aux départements d’accueillir, loger, nourrir, accompagner jusqu’à leur majorité).

L’accueil des M.N.A. pose problème, en Seine – Maritime comme dans les autres départements. En effet, l’A.S.E. a été prévue par la Loi pour l’accueil de nos jeunes isolés ou en déshérence familiale. Cela coûtait à la collectivité départementale 2 à 3 millions d’euros, il y a quelques années. L’arrivée des M.N.A. étant exponentielle (- de 100 cas, il y a 4 ans, on atteint 900 en 2018), il faut au moins 30 millions d’euros pour faire face à cet afflux… qui n’est pas prêt de se tarir…

 

LE BREXIT VA IMPACTER LE TRANSMANCHE A DIEPPE

 

Sera-t-il dur ou sera-t-il soft, le BREXIT va poser le problème du transit des camions et des marchandises dans les ports de la Manche. Il va falloir de nouvelles aires de stationnement, de nouveaux hangars pour permettre aux contrôles douaniers, sanitaires et phytosanitaires de s’exercer. Il va falloir accueillir de nouveaux douaniers. Coût estimé – si l’on veut en avril prochain ne pas se retrouver dans une impasse – entre 4 à 5 millions d’euros pour le port de la cité de Jehan Ango. Le transmanche Dieppe – Newhaven, coûtant déjà 24 à 25 millions d’euros à la collectivité départementale, de bonnes âmes, havraises notamment, suggèrent… de supprimer la D.S.P. du transmanche à Dieppe… Économie : 30 millions d’euros…

 

La similitude des sommes est… étonnante. Il n’y a pas que cela qui rapproche les deux faits : dans un cas comme dans l’autre, l’État n’assume pas ses responsabilités.

  • Responsabilités liées à une politique migratoire incontrôlée. Il est curieux que les Élus départementaux n’élèvent pas la voix à ce sujet.
  • Responsabilités liées à l’impréparation aux conséquences du BREXIT… Au Département et à la Région de se débrouiller : ne gèrent-ils pas Ports Normands associés (donc Dieppe) ? Le Grand Port Maritime du Havre – donc d’État – va-t-il, seul, se réserver l’aide éventuelle de l’État.

Il y va de la survie de l’économie dieppoise, mais, cela, personne ne vous le dit : c’est le « GOUVERNEXIT » !



Rouen et Dieppe, le 10 décembre 2018

C.N.O.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



La Rédaction