Inscription à la newsletter








Partager ce site
Livres
1 2 3 4 5 » ... 6
16 produits sur 21 au total
Histoire de Vauville en pays d'Auge
auville et son église Saint-Martin restent sagement en retrait des déplacements fébriles de notre vie moderne. Et pourtant, Vauville a un long passé.

L’église est dédiée à Saint-Martin, celui que l’on a nommé le « treizième apôtre ».

Le village, autrefois réputé d’un marché agricole très fréquenté, présente un habitat dispersé. Il n’y a pas de « centre-ville ». Est-ce vraiment un handicap ? En effet, non loin de Vauville, des commerces étaient présents, au choix, aux « Forges de Blonville » ou encore à Tourgéville.

Les Vauvillais exerçaient pour la plupart des activités agricoles, sans omettre l’important pôle d’activités et le non moins important rôle social du Haras du Quesnay.

C’est à la découverte de l’Histoire de Vauville, de son église, de ses habitants que les auteurs proposent au lecteur, et l’invitent, de plus à parcourir les chemins, les petites routes qui sillonnent le village…
19,00 €
Le Nobiliaire de Normandie de Chevillard Tome 1
"Le" Chevillard est à l'héraldique normande ce que "le" Littré est au vocabulaire.
(Denis Joulain, héraldiste normand).

Edité vers 1720, à partir de l'état de la noblesse normande en 1666 dressé par les intendants des trois généralités de Rouen, Caen et Alençon, le Nobiliaire de Chevillard présente les dessins des armes de 2543 familles, accompagnés des titres de leurs propriétaires. Cet ouvrage a été revu au XIXe siècle surtout par Saint-Allais, puis par Magny qui y ont ajouté environ 400 nouvelles familles, ont blasonné chacun des dessins de Chevillard et ont rectifié certains noms de fiefs.
Depuis, l'ouvrage n'a jamais été réédité et ne peut être consulté que dans de rares médiathèques.

De nos jours, l'accès aux manuscrits numérisés de l'état de la noblesse en 1666, en particulier, a permis de corriger à la fois les blasonnements et bon nombre de noms de lieux tant chez Chevillard que chez ceux qui ont complété son travail.

Voici donc le "nouveau Chevillard" en deux tomes :
- Le premier présente une étude critique du blasonnement de la noblesse normande et des noms de terres, avec plus de 500 notes.
- Le second est consacré à l'illustration du premier avec plus de 3000 dessins de blasons redessinés en couleurs.




• Éditions d’Héligoland. 2016, Tome 1 - ISBN : 978-2-36611-014-2, 1 volume 16 x 24, 416 pages. Tome 2 : ISBN : 978-2-36611-015-9, 1 volume 16 x 24, 350 pages. Très nombreuses planches couleurs. Édition normale : 54,00 € (vente par correspondance : 60 € franco). À commander chez le diffuseur EDH, BP 2, 27 290 Pont-Authou.
27,00 €
Le Nobiliaire de Normandie de Chevillard Tome 2
"Le" Chevillard est à l'héraldique normande ce que "le" Littré est au vocabulaire.
(Denis Joulain, héraldiste normand).

Edité vers 1720, à partir de l'état de la noblesse normande en 1666 dressé par les intendants des trois généralités de Rouen, Caen et Alençon, le Nobiliaire de Chevillard présente les dessins des armes de 2543 familles, accompagnés des titres de leurs propriétaires. Cet ouvrage a été revu au XIXe siècle surtout par Saint-Allais, puis par Magny qui y ont ajouté environ 400 nouvelles familles, ont blasonné chacun des dessins de Chevillard et ont rectifié certains noms de fiefs.
Depuis, l'ouvrage n'a jamais été réédité et ne peut être consulté que dans de rares médiathèques.

De nos jours, l'accès aux manuscrits numérisés de l'état de la noblesse en 1666, en particulier, a permis de corriger à la fois les blasonnements et bon nombre de noms de lieux tant chez Chevillard que chez ceux qui ont complété son travail.

Voici donc le "nouveau Chevillard" en deux tomes :
- Le premier présente une étude critique du blasonnement de la noblesse normande et des noms de terres, avec plus de 500 notes.
- Le second est consacré à l'illustration du premier avec plus de 3000 dessins de blasons redessinés en couleurs.




• Éditions d’Héligoland. 2016, Tome 1 - ISBN : 978-2-36611-014-2, 1 volume 16 x 24, 416 pages. Tome 2 : ISBN : 978-2-36611-015-9, 1 volume 16 x 24, 350 pages. Très nombreuses planches couleurs. Édition normale : 54,00 € (vente par correspondance : 60 € franco). À commander chez le diffuseur EDH, BP 2, 27 290 Pont-Authou.
27,00 €
Armes municipales en Pays Ornais
La formation de l'Orne, en 1790, constituant l'un des cinq départements de la Normandie réunifiée depuis peu, a été complexe. Alors que le Calvados était composé essentiellement du territoire des diocèses de Bayeux et de Lisieux, que la Manche l'était des diocèses de Coutances et d'Avranches, l'Orne au contraire comprenait la majeure partie de l'ancien diocèse de Sées, auquel venait s'ajouter le Passais normand, capital Domfront, qui appartenait à l'ancien diocèse du Mans, le Bocage autour de Messei et de Tinchebray, auparavantdu diocèse de Bayeux, quelques paroisses du Pays d'Auge appartenant au diocèse de Lisieux telles les paroisses de Vimoutiers et Gacé, une partie du Pays d'Ouche autour de l'Aigle, de l'ancien diocèse d'Evreux et enfin, à l'Est, une partie de l'ancienne province du Perche, dont trois cantons : Tourouvre, Longny et Rémalard étaient détachés de l'ancien diocèse de Chartres.
(Philippe Siguret).

Il faut se féliciter de l'entreprise de Denis Joulain, qui signe avec ce dernier ouvrage l'armorial des communes de l'ensemble des départements de Normandie.

• Éditions d’Héligoland. 2016, ISBN : 978-2-36611-012-8, 1 volume 16 x 24, 188 pages. Très nombreuses planches couleurs. Édition normale : 27,00 € (vente par correspondance : 31 € franco). À commander chez le diffuseur EDH, BP 2, 27 290 Pont-Authou.
27,00 €
1 2 3 4 5 » ... 6
16 produits sur 21 au total